Centre d'études Visigothique

Centre d'études Visigothique

Les Visigoths et le Saint Graal Fr

SOMMAIRE

Les Visigoths et le Saint Graal

Plus d'infos des volcans

Film de Krakatoa

 

Comment les Visigoths ont contribué aux légendes du Saint Graal              
A l’époque où Théodoric I tenait à Toulouse une cour brillante, en l’an 419, il se produisit une série de catastrophes naturelles - inondations, tremblements de terre, chutes d’étoies filantes, éclipses de soleil dramatique - qui durèrent deux ans.  Le ciel devenu plus sombre eut une influence sur le climat et les cultures.
    Cette région devint un “désert.”  
    Je pus lire alors, dans le “Guardian” de septembre 2002, que des scientifiques qui mentionnaient la légende du Roi Arthur, parlaient également de “desert” à ce propos.  Ces scientifiques avaient découvert, d’après la croissance du tronc des arbres dans toutes les régions du monde, qu’une catastrophe naturelle générale s’était produite dans le monde entier aux environs de 540.  Les récoltes catastrophiques et les épidémies correspondaient toujours au faible développement des arbres.  Les cieux s’érèient assombris, les étés étaient plus frais, les moissons étaient perdues, la famine se répandait et un tiers de la population européenne périt.
    Les scientifiques déduisirent que ce “désert” fut causée par un bombardement cométaire à l’époque où Arthur mourut, aux environs de 540.  Ils ne relièrent cet évènement qu’a la Grande-Bretagne et non à l’Europe; mais un document du 13ième siècle j’ai trouvé une référence à une comète tombée en Gaule, si grosse, que le ciel semblait être en feu, aux environs de 540 - 541.  Etait-ce donc une catastrophe identique 122 ans plus tôt, lorsque Théodoric établit son royaume en Gaule?  En 1990, trois astronomes britanniques  calculèrent que la terre avait connu un bombardement comètaire entre 400 et 600.  Est-ce que il y eut une série de catastrophes naturelles pendant environ 200 ans?


    

L'éclipse du soleil                                         Le comet illumine le ciel au dessus l'Observatoire de Paris en 1835

L’histoire nous raconte:  En 402 Alaric I effraya tellement les Romaines par sa marche sur l’Italie, qu’ils notèrent toutes les éclipses de lune, essaims d’abeilles, orages de grêle, apparition de comètes, comme symboles du jugement dernier.
     En 469, lorsque le roi Euric combattait dans le centre de la France, il y eut d’étranges légendes de sang jaillissant dans le centre des villes.  Dans le ciel, l’on pouvait voir deux soleils au milieu des étoiles - une comète?  Lorsqu’il combattit en Provence, en 472, il y eut une éruption du Vésuve en Italie, moins important toutefois que celle de 79 qui déversa des cendres sur Pompéi et Herculanum pendent une semaine.  Les lives d’histoire disent que l’éruption de 472 était moins importante et qu’après cette date le volcan fut relativement calme jusqu’à une énorme éruption en 1631, qui tua 18,000 personnes.  Il fallut un certain temps avant que la pression n’arrive à nouveau au point d’explosion, si bien que l’éruption de 472 fut peut-être plus important qu’on ne le pensait.
     Le 26 mai 492 il y eut un tremblement de terre à Ravenne.  A la fin de l’été 526 une comète apparut en Italie et en Europe et il y eut de fréquents tremblements de terre.
    En 532 Constantinople, capitale de l’Empire Romain d’Orient fut abusée par des traîtres et incendiée.  L’historien Théophanes écrit:  “cette même année il y eut une grande course d’étoiles, de la nuit jusqu’à l'aube, si bien que tout le monde était frappé de stupeur et disait que les étoiles tombaient du ciel; nous n’avons à aucun autre moment cu commaissance d’évènement semblable.”  Il s’agissait d’une pluie météorique.
     Je pense que ces catastrophes ont été provoquées par de violentes explosions volcaniques.  Nous connaissons bien l’explosion du Krakatoa en 1883 dont le bruit a été entendu à 4.800 km; il y eut des raz de marée et des tsunamis dans le monde entier et des villes entières ont été enterrées ou balayées par les vagues gigantesques.  Les débris de l’explosion formèrent un entonnoir près du cratère avec les jets de vapeur d’une hauteur allant jusqu’à 32 km et formant une couche de poussière de trois miles de profondeur provoquant d’étranges couchers de soleil et assombrissant les jours.  Ces jets de vapeur poussèent les couches de poussière dans le monde entier, provoquant un abaissement de la température un peu partout.
    Par simple coincidence il m’est arrivé par la poste un livre en cadeau: l’histoire du Krakatoa.  A ma grande surprise ce volcan était entré en éruption plusiers fois avant 1883, dont une fois en 416, pratiquement à l’époque où les Visigoths arrivèrent en Gule, ce qui pourrait être la cause des catastrophes naturelles survenues à ce moment-là.


 

  En 1883 et aujourd'hui

 

Krakatoa est situé entre les îles indonésiennes au Sud de Sumatra et Java.  Une poète javannias reprit d’anciens écrits sur les feuilles de palmier dans un livre sur l’histoire de Java, intitulé “Livre des Rois.”  Il parle de cette éruption de 416:  Un bruit assourdissant se fit entendre depuis la montagne Batuwara qui était l’écho d’un bruit similaire provenant de Kapi.  (Krakatowa.)  Un incendie énorme s’éleva dans le ciel en provenance de cette montagne . . . le monde entier tremblait et des coups de tonnerre violents accompagnés de fortes pluis et d’orages se produisirent un peu partout . . . le bruit était terrifiant.  Kapi s’ouvrit en deux parties et dans une grondement épouantable, s’enfonça dans la profondeur de la terre.  L’eau de la mer s’énleva et inonda la terre, les gens furent noyés ou emportés avec tous leurs biens . .  Plus tard, la terre autour de Kapi devint la mer, ce qui fut à l’origine de la séparation de Sumatra et de Java.
    Mais alors qu’en est-il de la catastrophe mondiale survenue aux environs de 540, mentionnée par les scientifiques dans l’histoire du Roi Arthur?  Il s’agirait encore d’une éruption di Krakatoa.  Des analyses faites sur des poussières sur les glaces polaires datent cet évènement entre 510 et 560; le “Livre des Rois” le date précisément en 535.  A cette époque il y avait très peu de grandes villes sur les Iles de Sumatra et de Java, mais les Chinois parlent d’une grande explosion survenue au sud de ces îles.
    Un documentaire anglais télévisé de 1999 appelé “Catastrophe” indiquait que les changements climatiques amenés par telle éruption pouvaient entraîner des évenèments tels que la Grande Peste (développée par les rats dérangés), les misères de l’âge des ténèbres et l’invasion de Europe par les barbares  (mes italiques).  Il est vrai que ces évènements se sont étalés sur 200 ans.  Nous les relions aux Visigoths mais en Angleterre (et en Bretagne) ils étaient reliés au Roi Arthur.  
     L’on pense que le Roi Arthur qui vécut au Vième ou VIième siècle était Romaino-Brittanique ou Romaino-Celtique et qu’il assaya de protéger son pays contre l’invasion des Saxons. Arthur gagna la bataille de Badon contre les Saxons en 500, puis il vécut et regna en Powys, qui a l’époque regroupait l’Angleterre centrale et le nord du Pays de Galles.   Il fit son quartier général dans la villa Romaine de Virconium (près de Shrewsbury) et il mourut aux environs de 540.
    L’histoire officielle des Iles Britanniques nous apprend que les Jutes envahit le pays en 450, les premiers Saxons sont arrivés en 475 puis en 520 ils créèrent un royaume avec Norwich comme capitale.  Les dates ne correspondent pas, à moins qu’Arthur, né aux environs de 500 soit mort en 540 au moment de la catastrophe?  

     En fait, il y avait deux Arthur; Arthur, le vrai chef celtique qui assayait unifier sons pays très morcelé à l’époque du deepart des Romains, et un autre Arthur, légendaire.  La légende d’Arthur comme étant le futur roi est née quelque temps plus tard, son image étant enjolivée par les conteurs.  Les chroniqueurs anglais adaptaient les nouvelles venues de France.   Wolfram von Eschenbach,  qui écrivait la première histoire sur le Graal aux environs de 1180, signalait que la cour du Roi Arthur était à Nantes, en Bretagne, et qu’il était enterré sur l’Iile d’Avallon, jusqu’au jour où il reviendrait pour régner à nouveau.  Il y a bien une ville fançaise du nom d’Avallon, à l’ouest de Vézelay, qui fut découverte vers cette époque.

Le forêt de Broéliande en Bretagne, que les français croient d'être une partie de la Royaume de Roi Arthur    

Arthur a également été associé aux différentes légendes du Graal.  L’une d’elle, “Queste del Saint Graal”, écrite entre 1215 et 1230, déclare que les évènements à propos de l’histoire du Graal, se sont déroules 454 ans après la mort de Jésus, ce qui signifierait les environs de 487.  A cette date, le petit-fils de Théodoric, Alaric II, se battait contre Clovis, le roi des Francs.  Plus tard différents types de légendes “arthuriennes” naquirent autour des Visigoths et des Mérovingiens.
    J’ai été frappée par le ressemblance des histoires sur le Roi Arthur et le roi Visigothique, Alaric II.  Alaric était un personnage très aimé qui essayait de rendre tout le monde heureux.  Il avait un group de conseillers, tous égaux entre eux; une sorte de Chevaliers Visigoths autour de la Table Ronde?  Alaric avait un fils illégitime du nom de Gesalaric et eu fils légitime appelé Amalaric.  Sa femme était la fille de Théodoric le Grand, le roi Ostrogothique d’Italie.  Théodoric était un grand roi mais il manipulait les gens et les évènements pour satisfaire ses propres ambitions.  C’était un grand manipulateur, un Merlin.  Il avait promis à Alaric de lui apporter son soutien contre Clovis.  Mais lors d’une troisième rencontre avec Clovis, Théodoric ne s’étant toujours pas manifesté.  Alaric, qui n’avait avec lui qu’une petite garnison, fut attaqué.  Avait’il été trahi?  Théodoric avait’il secrètement négocié avec Clovis ou avec Gesalaric?
    Alaric retourna dans sa forteresse languedocienne avec son fils Amalaric qui n’avait que 5 ans.  Rien ne dit que Gesalaric alors âgé de 20 ans était avec son père et l’on se demande pourquoi.  Alaric déplaça sa cour dans sa forteresse sur la Montagne d’Alaric pour atendre les renforts promis par Théodoric.
    Ces renforts n’arivèrent jamais.  Cet été de 508 vit les villageois massacrés et pillés, leurs maisons et leurs champs de blé brûlés par les Frrancs.  Ils Laissèrent un véritable désert derrière eux.  Alaric et ses chevaliers assayèrent de les arrêter mais Alaric perdit sa vie dans la bataille, tout comme Arthur, le bon roi chrétien.
    Il y a également un mystère au sujet de Gesalaric.  Immédiatement après la mort de son père les nobles Visigoths l’élirent roi à Narbonne.  Il joignit alors ses forces à celles de son grand-père Théodoric le Grand qui était enfin errivé.  Au mème moment Amalaric, en fait le “veritable” roi, fut mis en lieu sûr à Rhedae (Rennes-le-Château actuel) par la famille royale qui ignora pendant un certain temps que Gesalaric été élu.  Gesalaric, le fils illégitime, jaloux du “veritable” roi, ressemble à Mordred, le fils imposé à Arthur quand il fut séduit par le fée Morgane.  Est-ce que pour cette raison que son père n’emmenait jamais avec lui Geselaric lors de réunions ou de négotiations, ou la raison pour laquelle son grand-père Théodoric le rejetait pouvait-elle être due au fait qu’il fut imposé à Alaric?  Comme pour Mordred dans les légendes d’Arthur ils ne l’assimilaient pas à un véritable fils.  Gesalaric ignorait-il qu’il y avait un problème à propos de sa naissance?  Lorsque devenu adulte il essaya de s’assumer, ont-ils pris ses actes comme un prise de pouvoir de façon déloyale?  Exactement comme Mordred?
       Les plupart des légendes sur le roi Arthur disent qu’il se lèvera d’entre les morts et reviendra pour protéger le peuple brittannique.  De semblables légendes courent sur les Visigoths, particulièrement sur Alaric II.  L’on peut encore voir le sarcophage de Ragnachilde, la mère d’Alaric, au musée des Augustines à Toulouse avec une sculpture représentant la résurrection du fils de la veuve.  Ceci semble être une affirmation directe qu’Alaric ressusciterait d’entre les morts. L’alternative est que ces mots se référaient à Jesus et par conséquent que le sarcophage était catholique, ce qui impossible puisque Ragnachilde revendiqua son arianisme jusqu’à sa mort et que les Arians ne croyaient pas que Jésus était ressuscité.  
    Il n’est pas surprenant d’entendre dire qu’Alaric n’est qu’endormi dans une chambre souterraine sous la montagne d’Alaric, jusqu’à ce qu’il réveille un jour et vienne se battre pour protéger et sauver les peuples du Languedoc.   De même, Arthur le Brittannique qui était leur véritable roi, a failli dans sa mission de protéger son peuple contre les envahisseurs barbares.  Arthur est lui aussi “un guerier endormi” qui reviendra sauver les Anglais le moment venu.  
    Arthur était parfois connu sous le nom d’Ursus, qui signifie “ours.”  Les Visigoths connaissaient un groupe d’étoiles qu’ils appelaient le Chariot des Cieux, la Peitie Ourse qui leur indiguait la navigation depuis Etoile Polaire.  Ils ont souvent utilisé l’ours comme emblème et il figure sur leur drapeau. Le nom “Ursus” était également adopté par les mérovingiens, de  Mérovée à Clovis.   Ils adoraient l’ours de la Grande Ourse dans le ciel et leur dieu était Arduina, la déesse qui donna son nom à ce qui est ajourd’hui les Ardennes dans le nord de la France.   C’est dans les Ardennes que vivaient les Mérovingians à l’époque des Visigoths.
    Il y a eu beaucoup de légendes sur les rois mérovingiens.  Les rois ne commandaient pas, ils laissaient cela à leurs ministres; c’étaient des rois-prêtres psychologues. Ils pouvaient guérir en imposant les mains et communiquer par télépathie avec les hommes ou les animaux.  Ils avaient la réputation d’être des adeptes de l’occultisme.  Un roi mérovingian (Childéric I) avait une boule de cristal et des taismans magiques qui furent déposés dans son cercueil.     Son fils Clovis fut baptisé en 496 par St. Rémy, l’évêque de Reims, qui prédit à Clovis; “à la fin des temps un descendant des rois francs régnera sur tout l’ancien Empire romain.”  Les rois mérovingien régnèrent de 448 à 750.  “La période de leur ascension,” écrit l’auteur de L’Egnima Sacrée, “coïncide avec la périod du roi Arthur, ce qui correspond au début des légendes sur le Saint Graal.”   Dans l’histoire, le lignée des Mérovingiens s’éteignit vers 755 lorsque le dernier roi fut tué par Pépin le Bref qui fonda une nouvelle dynastie sans aucun lien de consanguinité avec les Mérovingiens.  Il fut cependant passé sos silence que le roi Dagobert II avait épousé une princesse visigothique qui vivait à Rhedae, et leur descendant était Guilhem de Gellone
    Guilhem était un érudit cosmopolite; il alla à Tolède, la capitale visigothique d’Espagne, et étudia auprès de professeurs juifs (cabalistiques s’entend) et muselmans.  Il rencontra Flegetanis, un homme de descendance à la fois juive et païenne. Guilhem parlait arabe, hébreu, gothique et latin.  Il collectionnait les livres et les manuscrits et ouvrit une bibliothèque et une Académie d’études juives à Gellone, près de Montpellier, qui devint un centre pour le culte de Marie Madeleine.  Flegetanis est un des nombreux personnages qui étudièrent à Gellone.  Plus tard, Guilhem se convertit à l’Eglise catholique romaine et fonda une abbaye dans la maison de Gellone que l’on peut visiter aujourd’hui.  Mais sa bibliothèque a complètement disparu.
    Apparut alors un troubadour du nom de Kyot de Provence qui racontait et chantait un conte de quêtes mystiques.  Kyot disait que son récit était inspiré d’une histoire écrite par Flegetanis, l’étudiant de Guilhem.  Il donna cette histoire au Bavarois Wolfram von Eschenbach qui déclara, en 1180, qu’il écrivait la vérité “venue de Provence specialement pour le peuple germanique.”  C’est à ce moment là que les Allemands s’approprièrent les mythes du Graal, comme le firent les écrivains en Angleterre.  
    Wolfram nous dit que Flegetanis récitait ce conte en évriture païenne, ce qui signifie que la lange maternelle de Flegetanis était sans doute l’arabe ou le gothique.  Ainsi donc les légendes sur le Graal arrivèrent en France depuis les Arabs de l’Espagne musulmane, de Tolède, qui était la capitale du royaume visigothique, où existait une grand centre d’études pour la cabbale des juifs à l’époque des Visigoths.  Ces légendes partirent ensuite vers l’Allemagne et Grande Bretagne.  
    Mais, d’après l’auteur Hannah Closs, les légendes concernant le Graal commencèrent bien avant cette époque, souvent même à l’époque des Croisades.  Elle écrit; “les liens avec les Arabas et même bien avant eux étaient beaucoup plus importants que soupçonné.” Elle a raison car bien que l’histoire de France explique que les Francs ont battu les Visigoths, puis les Arabes, dans beaucoup d’endroits ces peuples vivaient côte à côte, comme avec les Juifs.
    Aux environs de l’an 1000 le Graal fut christianisé.  C’était maintenant une coupe sainte contenant quelques gouttes du sang du Christ sur la croix qui auraient été recuillies par Joseph d’Arimathie qui les amena à ce qui maintenant Glastonbury.  Mais un autre “expert du Graal”, Graham Phillips, a démontré que Joseph d’Arimathie et Marie, la mère de Jésus, étaient partis en Angleterre après la crucifixion et s’étaient arrêtés non pas à Glastonbury mais à Angelsey  où ils fonèrent l’église celtique qui fusionna avec l’Eglise romaine ay Synode de Whitby en 664.
    Le légendaire roi Arthur était “né” entre 400 et 800.  Les chanteurs, conteurs, ecrivains anglais adaptaient les histoires qui venaient de l’est et de France, la cour du roi Arthur se trouvait à Nantes en Bretagne.  Les écrivains français pouvaient très bien avoir relié les catastrophes naturelles survenues en 420 et 520 aux histoires des rois visigoths et mérovingiens.  La légende comme le “roi d’une fois et futur” vit le jour vers 600 ainsi que d’autres légendes sur les rois qui devraient revenir.  Nous appelons toutes ces histoires “les légendes du Graal.”
    Je ne dit pas qu’elles sont vrais, mais simplement les légendes commencées en France à l’époque des Visigoths et des Francs.  Lorsque vous assemblez différents évènements de l’Age des Ténèbres; rois mystérieux ou étaient médiums, catastrophes naturelles, lien entre les philosophies orientales et occidentales, le lente croissance de la civilisation idéale ou égalitaire, il est evident que les légendes du Graal sont nées à partir d’évènements historiques survenues entre les Années 400 et 800.  Le “desert”?  C’est ce que laissa Charles Martel en Septimanie après sa campagne de 737.

 
    Ces légendes sur un “roi d’une fois et futur” ne se limitent pas à Arthur ou Alaric.  L’on s’attend toujours au retour de certains rois, meneurs ou dieux. Il existe beaucoup d’histoires de “rois d’une fois et futur” tout autour de la méditerranée.  En France il exxist environ 76 prophéties ou histoires de rois qui devraient revenir, entre autres Charlemagne.  D’autres pays connaissent la même chose.  Hussein, qui était le pitit fils de Mahomet, mourut en 680 et il repose chaché quelque part d’où il reviendra un jour pour redonner à l’Islam toute sa gloire.  C’est lui qui sépara l’Islam en créant les Shiites.
    Il semble que les personnages historiques sur lesquels reposent les différentes légendes du Saint Graal aient été Visigothiques, mais les Visigoths ont grandement contribué aux légendes du Graal à travers l’Europe aujourd’hui.

 

Traduction anglais/francais par Jeanine Msellati-Romieu

 

Plus d'info sur le volcan Krakatoa

Merci bien à:   //lesvolcansdumonde.blog4ever.com

Le volcan est surtout connu pour son explosion du 27 août 1883, une des plus violentes de mémoire d'homme

  Les prémices de cette éruption débutèrent le 20 mai 1883 quand une grosse explosion se produisit avec d'importantes chutes de cendres.
Dans les trois mois qui suivirent le volcan conserva une activité permanente. Cependant, situé à 40 km des côtes les plus proches, l'activité du volcan n'inquiète pas particulièrement les populations locales.

Mais c'est fin août que le volcan se déchaîne :

 26 août 1883, 13 h.Début d'une série d'explosions de plus en plus violentes. Les détonations sont entendues jusqu'à 600 km du volcan. A 14 heures le ciel s'assombrit il faisait nuit en plein jour, les explosions gagnaient en puissance. A 17h30, un tsunami s'abbatit sur les côtes de Krakatoa, Java et Sumatra.

27 août, 2 h du matin.

Une détonation beaucoup plus forte est entendue jusqu'à Singapour à 1 400  km du Krakatau.

27 août à 10 h du matin.C'est l'explosion paroxysmale. L'île est volatilisée. Le ciel s'obscurcit à 200 km à la ronde.  La détonation fut entendue jusqu'en Australie, en Nouvelle-Guinée, aux Philippines et aux Indes à 5 000 km. Ce fut "le plus grand bruit jamais entendu sur Terre".
L'onde de choc avec ses répliques fut perçue par tous les baromètres des observatoires du monde. Ces ondes firent ainsi trois fois le tour du globe. L'éruption recouvrit de ponces et de cendres une surface de 820 000 km2. Du 26 août 1883, à 13 h, au 28 août au matin, un volume de plus de 20 km3 de cendres dacitiques furent émis.
 

Quelques mois après l'éruption du Krakatau les couchers de soleil en Europe avaient un aspect très particulier. Le ciel s'embrasait et prenait une teinte rouge sang. Ce spectacle se prolongeait 1h à 1h 30 après le coucher du Soleil. Le phénomène dura pendant quelques années ce qui fit le bonheur des peintres.

416 :une chronique javanaise écrite au XVIe siècle, relate qu'en l'année 338 de l'ère Saka, soit 416 du calendrier grégorien :
« Un son tonitruant était entendu depuis la montagne Batuwara ... un bruit similaire depuis Kapi ... la terre entière était puissamment secouée et de violents éclairs, accompagnés d'une lourde pluie et d'orages, se déroulaient, mais non seulement cette lourde pluie n'éteignait pas le feu sur la montagne Kapi, mais au contraire l'augmentait ; le bruit était effrayant, au final la montagne Kapi dans un formidable rugissement explosa en morceaux et coula dans les profondeurs de la terre. L'eau de la mer remonta et inonda la côte, la région à l'est de la montagne Batuwara, jusqu'à la montagne Raja Basa ; les habitants de la partie nord du pays de la Sonde vers la montagne Raja Basa ont été noyés et emportés avec tous leurs biens. L'eau s'apaisa mais la région où se situait Kapi fut remplacée par la mer, et Java et Sumatra furent séparées en deux parties. »

Pour les gens qui est fascinées par les volcans, comme nous, le site est absolument manifique!  Regardez une autre fois;  //lesvolcansdumonde.blog4ever.com

 

Film de Krakatoa

Qu'est-ce qu'a passé pendant le Haut Moyen Age, les temps des Visigoths?  Regardez . . .



10/10/2010
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser